Le préjudice

C’est le dommage subi par une personne dans ses biens, son intégrité physique ou psychique, ses sentiments ou son honneur.

Le préjudice corporel : c’est l’atteinte portée à la santé ou à l’intégrité physique ou psychique d’une personne. Par exemple : blessures, infirmité …

Les souffrances endurées : encore appelée « le pretium doloris ou le prix de la douleur », elles désignent l’indemnisation accordée à une victime en réparation de la douleur physique et psychique subie.

Elles se calculent en fonction des blessures constatées sur le certificat médical initial, établit par le médecin. Il existe un barème de calcul permettant de les chiffrer, un avocat ou encore une association d’aide aux victimes pourra vous informer sur ce barème.

Le préjudice d’agrément : c’est le dommage résultant (généralement à la suite de violences, d’un accident corporel de circulation) de la privation de certaines satisfactions de la vie courante. Par exemple : la possibilité de continuer une activité artistique, un loisir, un sport ... 

Le préjudice matériel : c’est le dommage relatif aux biens. Par exemple : dégâts, dégradations matérielles, vol d’un bien

Le préjudice moral : Préjudice psychique endurée par la victime jusqu’à sa consolidation complète. Par exemple : la souffrance liée à la perte d’un être cher.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s